Le plaisir de jouer avec les mathématiques !

Sonia Morey

 Qu’est-ce qui m’a motivée à venir enseigner ici?

Je suis mariée et mère de trois enfants scolarisés dans cette œuvre, et j’enseigne les mathématiques en 6e et 5e. Depuis longtemps, je rêve de travailler dans l’éducation chrétienne : cela faisait deux ans que nous vivions l’école à la maison quand nous avons assisté pour la première fois au séminaire Mathurin Cordier, en famille : émerveillés par tout ce qu’ils entendaient, mes enfants ont prié pour aller à l’école chrétienne «Mathurin Cordier» dans la région parisienne et, l’année scolaire suivante, les portes se sont ouvertes lorsque mon mari a été engagé par un nouvel employeur nous permettant de vivre notre rêve.

Mon expérience dans l’enseignement

J’ai effectué des stages, des camps-révisions brevets et bacs, des remplacements et exercé de la maternelle à la première année après le bac.

Les Mathématiques

J’aimerais transmettre à ceux qui aiment jouer, le plaisir de jouer avec les mathématiques : c’est bien plus drôle de jouer lorsqu’on a compris les règles, et parfois cela peut prendre du temps et coûter des efforts mais quel plaisir à la fin !

J’aimerais aussi que les élèves prennent conscience qu’ils sont environnés de mathématiques, dans la nature, dans la vie quotidienne. Elles sont très utiles pour construire, faire des bonnes affaires pendant les soldes, mais aussi partager de façon équitable, calculer avant de bâtir, bien gérer les richesses que Dieu nous donne, démontrer une loi vraie en utilisant des principes déjà établis, entretenir et muscler sa mémoire pour mieux retenir la parole de Dieu, apprendre à être rigoureux et développer ses capacités intellectuelles et son imagination pour créer ou appréhender de nouveau concepts.

Pour moi, les mathématiques sont un langage qui permet de comprendre et d’exprimer des aspects de la Sagesse de Dieu : l’ordre, la justesse et la justice, l’équité, la diversité, l’incommensurable, le beau, et d’autres encore !

Mon expérience à l’établissement scolaire privé Daniel

Je suis moi-même enseignée par de nouvelles expériences inédites :

  • J’ai vu une rĂ©ciprocitĂ© dans les relations avec les Ă©lèves quand ils reconnaissent leurs erreurs, considèrent aussi les intĂ©rĂŞts des professeurs et vont mĂŞme jusqu’à les encourager.
  • Pouvoir vivre l’unitĂ© dans la prière, la louange et la mĂ©ditation de la parole de Dieu avec ses collègues (j’entends tous les intervenants de l’Établissement), sa hiĂ©rarchie, les parents et les Ă©lèves eux-mĂŞmes donne une nouvelle dimension aux relations.
  • J’ai Ă©tĂ© particulièrement touchĂ©e par l’humilitĂ© de mes collègues, leurs multiples attentions Ă  l’égard de leurs co-Ă©quipiers, de leurs Ă©lèves et de leurs parents, ainsi que leur sagesse dans les rapports mutuels.

Quelle grâce particulière de pouvoir travailler ensemble et chacun à la place accordée par Dieu, en recherchant constamment la conduite de Son Esprit, pour Lui et en Lui.

Sonia Morey

image_print